Le Bon Laboureur sait cultiver l’art culinaire

//Le Bon Laboureur sait cultiver l’art culinaire

Le Bon Laboureur sait cultiver l’art culinaire

A quelques 20 minutes du manoir de la Voûte, de ses gîtes et chambres d’hôtes, plus précisément à Chenonceaux du nom du village qui porte (à l’x près) le nom du fameux château de … Chenonceau, se trouve une excellente table reconnue par le guide Michelin. Ce dernier lui a décerné une étoile bien méritée. Cette étoile lui est fidèle depuis de nombreuses années et nous paraît on ne peut plus justifiée.

Il s’agit de l’Auberge du Bon Laboureur dont nous ne saurions trop vous recommander l’excellente table, voici pourquoi :

Les menus de saison font la part belle aux produits locaux, mais les denrées plus rares et nobles sont aussi mises en valeur tant esthétiquement que gustativement. Salade de homard remarquable, turbot au fenouil et coques, fromages d’ici et d’ailleurs parfaitement affinés, desserts impeccables.

Belle carte de vins qui donne une priorité aux crus du val de Loire (mais pas que) avec un bon rapport qualité/prix.

Le service est parfait : grande gentillesse, simplicité et efficacité.

Vous êtes servis sans attente, avec un excellent tempo dans une salle agréable.

Les prix sont certes en rapport, on n’ira certes pas tous les jours, mais le déplacement se mérite et se justifie pleinement. Une formule déjeuner est particulièrement intéressante. Aux fins becs, voilà de quoi vous enchanter, aux amateurs de châteaux et précisément de l’un des plus beaux du val de Loire de quoi faire d’une pierre deux coups. Vous ne regretterez à aucun point de vue le déplacement.

2017-05-04T19:51:59+00:004 mai 2017|gastronomie|